Le Secrétariat général du Premier ministère

Le Secrétariat général du Premier Ministère comprend :
-  le Secrétaire général ;
-  les structures centrales ;
-  les structures rattachées ;
-  les structures de mission.

Le Secrétaire général

Le Secrétaire général est nommé par décret pris en Conseil des ministres et est placé sous l’autorité directe du Premier Ministre. Il assure la continuité de l’action administrative au sein du Premier Ministère, coordonne et supervise les activités de tous les services relevant de sa tutelle à savoir les structures centrales, rattachées et les services de mission. A ce titre, il exerce le contrôle du courrier, assure la conservation des archives et documents de l’institution, la liaison avec les départements ministériels et le secrétariat général de la Présidence du Faso notamment. Il reçoit délégation de signature du Premier Ministre pour toutes les correspondances, décisions administratives et toute pièce dont la nature est déterminée par arrêté du Premier Ministre. 
Le Secrétaire général dispose d’un secrétariat particulier, d’un service central du courrier, et d’un bureau d’appui. 

La Direction des ressources humaines (DRH), la Direction de la documentation et des archives (DDA), la Direction de la coordination des projets et des marchés publics (DCPMP) ainsi que les départements de l’Analyse économique et financière (DAEF), du Développement durable (DDD), du Développement des ressources humaines (DDRH), des Questions institutionnelles et de souveraineté (DQIS) et des Infrastructures économiques et de l’entreprise (DIEE), forment les structures centrales du Premier Ministère.

La Direction de l’administration et des finances (DAF)
Elle est chargée entre autres : 
-  d’assurer la gestion des biens meubles et immeubles du Premier Ministère et d’en tenir la comptabilité matière
-  d’élaborer et d’exécuter les budgets de l’institution
-  de gérer les crédits alloués au PM et de veiller au bon entretien des locaux de l’institution. Il a rang de chef de département.

La Direction des ressources humaines 
Elle conçoit, formalise et met en œuvre des mesures visant à accroître la productivité, l’efficacité et le rendement du personnel du PM. Nommé par décret pris en Conseil des Ministres, le directeur des ressources humaines a rang de chef de département.

Le Département Gouvernance Economique et Administrative au Premier Ministère 
Ce département est chargé du suivi des questions relatives à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de :
-  Economie ;
-  Finances Publiques ;
-  Aménagement du territoire ;
-  Planification stratégique ;
-  Prospective ;
-  Lutte contre corruption et la fraude ;
-  Fonction publique.

La Direction de la documentation et des archives
Elle a pour rôle de constituer et de gérer un fonds documentaire dans les domaines politique, économique, social, culturel, scientifique et autres, et de mettre à la disposition des responsables dans le cadre de leurs fonctions, toute documentation disponible ou à rechercher. Elle est dirigée par un directeur nommé en Conseil des ministres.

La Direction de la coordination des projets et des marchés publics 
Elle suit l’exécution des projets et programmes qui sont sous la tutelle du Premier Ministère et en établit les bilans périodiques. Elle est aussi chargée d’exécuter, sous la supervision du Secrétaire général les procédures d’achats publics. 

Le Département du développement durable
Ses attributions sont : 
-  Le suivi de l’évolution de la situation agro- sylvo pastorale ;
-  Le suivi des questions liées à la gestion des ressources naturelles, de l’environnement et du réchauffement de la terre
-  L’étude de tous les dossiers relatifs à l’agriculture, à l’élevage, à l’hydraulique, à la gestion des ressources naturelles et à la problématique du foncier rural.

Le Département des infrastructures économiques et de l’entreprise 
Il a pour missions de suivre : 
- l’évolution de la situation en matière de désenclavement interne et externe du pays ; 
- la stratégie d’industrialisation et de privatisation. 
- D’une manière générale, le suivi de tous les dossiers relevant des domaines publics, de l’habitat et de l’urbanisme, de l’énergie, des mines, du commerce et des télécommunications incombe à ce département.

Le Département des questions institutionnelles et de souveraineté
Le suivi de l’évolution des différentes reformes de l’Etat et de la justice, le suivi de la vie des institutions républicaines, en bref, le suivi de tout dossier relevant de l’administration territoriale, de la justice, de la Fonction publique et de la réforme de l’Etat, de la défense, de la sécurité, des relations extérieures et des institutions républicaines, telles sont les fonctions dévolues au Département des questions institutionnelles et de souveraineté.

Le Département du développement des ressources humaines 
Il est chargé de suivre l’évolution du système sanitaire ; éducatif ; de la recherche scientifique et technologique ; de l’emploi et du chômage ainsi que divers autres dossiers relatifs à la protection sociale et à l’égalité des genres notamment. 

Le Département de l’analyse économique et financière
Il a pour mission de suivre l’évolution de la situation économique et des finances publiques. Le suivi des questions liées à la planification de développement et à la programmation des investissements, le suivi des questions de prospective économique et spatiale et de coopération économique relèvent de ce département. D’une manière générale, le DAEF étudie les dossiers relatifs à la planification, au budget, à l’aménagement du territoire et à l’intégration économique. 

Il est à noter que les départements peuvent être organisés en divisions. Ils sont dirigés par des chefs de département et les divisions sont dirigées par des chefs de division. Les chefs de département et les chefs de division sont nommés par décret pris en Conseil des ministres. Chaque chef de département dispose d’un secrétariat qui est chargé de la réception et de l’enregistrement des dossiers ou correspondances, de la saisie des notes d’analyse, de projets, lettres et rapports établis par les départements, du classement des dossiers et des travaux de reprographie.

Nonobstant les fonctions de chef de département et de chef de division, il peut être nommé des chargés de mission et des attachés de mission. Les chargés et les attachés de mission sont nommés par décret pris en Conseil des ministres.

Le département des Affaires Politiques, Diplomatiques et Institutionnelles

Le Département de l’Economie Rurale et de l’Environnement (DERE)

Le Département de la Culture, de la Jeunesse, de l’Education et de l’Emploi (DCJEE)

Le Département des Politiques, des Projets et Programmes de Développement